Le système DTS Next Gen est doté de tous les meilleurs attributs du fameux système DTS, lancé par Mercury en 2004, y compris les performances d’accélération fluides et ultra réactives, sans hésitation, et une intégration complète des technologies numériques SmartCraft®. Représentant une étape majeure dans l’évolution du produit, le système DTS, nouvelle génération, associe un système d’exploitation amélioré, des conceptions ergonomiques modernisées pour les boitiers de commande électroniques (ERC) et des fonctionnalités supplémentaires pour une utilisation facile.

Le nouveau système remplace le système actuel de commande pour une utilisation avec tous les moteurs Mercury en sterndrive, inboard, diesel et hors-bord compatibles DTS. La famille de moteurs Verado®, y compris le tout nouveau moteur hors-bord V12 600 ch Verado, est équipée de série des commandes DTS de nouvelle génération.

Les 12 et 13 mars 2021, Virtual Nautic offrira à ses visiteurs une expérience inédite et gratuite dans un environnement reproduisant les conditions d’un salon physique. Sous forme d’avatars, ils pourront échanger oralement avec plus de 1000 professionnels du nautisme et des loisirs, découvrir les produits et services des 150 exposants mais aussi la richesse de l’offre nautique française à travers la trentaine de destinations présentes

Au-delà de la partie exposition, Virtual Nautic propose aussi en libre accès, aux visiteurs comme aux professionnels, une série dateliers et de conférences qui se dérouleront dans lauditorium du salon durant les deux jours.

L’ensemble de ces séquences sera par ailleurs diffusé en live sur la chaine YouTube de Virtual Nautic.

Suzuki Marine dévoile le nouveau DF100B et le V6 DF350A.

Sur son stand situé dans le Hall 2.2, Suzuki exposera pour la première fois le DF100B, qui sera commercialisé à partir de janvier 2018, ainsi que les DF25A et DF350A, présentés dans leur livrée blanche. Toutes les différentes catégories de moteurs seront représentées avec un exemplaire de chaque série.

En plus de ses nouveautés produits, Suzuki mettra également en avant son partenariat avec Michel Desjoyaux, inauguré lors du Barracuda Tour 2017, au port du Crouësty. Les spécificités du catamaran de Michel Desjoyaux seront présentées sur le stand. Ce 60 pieds unique est équipé de deux puissants moteurs 300 ch Suzuki, installés par l’équipe de Mécanique Plaisance, à Port-la-Forêt. Le nouveau moteur hors-bord V6 DF350A étoffe la gamme et complète l’offre des six cylindres.

 

Yamaha sera présent au salon Nautic du samedi 2 au dimanche 10 décembre 2017 pour exposer une grande diversité de produits, entre nouveautés 2018 et gammes de référence.

Porte de Versailles sur le stand A15-B1 du hall 4, Yamaha accueillera le public autour de 23 moteurs hors-bord, dont les nouveaux F25GWHL, F80DETL, F100FETL, F150GETL et F175CETL.

Compte tenu des retards accumulés durant l’année 2017, SAS et Chantier Naval Bretagne Sud ne sont pas en mesure de présenter le ARMOR-X 29 au Salon Nautique de Paris 2017. “Nous devons, raisonnablement, différer le programme précédemment annoncé d’une année. Nous prions tous ceux qui attendaient ce bateau de bien vouloir nous excuser pour la gène occasionnée”, indiquent les responsables.

Rappel :
SAS, importateur des Revenger depuis 15 ans, s’associe au Chantier Naval Bretagne Sud pour construire et équiper une nouvelle gamme d’embarcations semi rigides de Prestige à hautes performances. Forts de notre expérience dans ce domaine, nous nous sommes inspirés des qualités premières des Revenger et les avons modernisées. Le cabinet d’architecture navale JPFDesign, spécialisé dans la structure des voiliers de course au large, a été chargé des études. L’entreprise accède ainsi au label ”made in France”, la conception, la fabrication et le montage étant réalisés à Lorient et sa périphérie. Les bateaux seront construits au sein du pole technologique de Lorient, hautement qualifié en structure composite. Ils intégreront bon nombre d’innovations et de matériaux appliqués à la course au large, seront donc plus légers et plus solides…

Toujours un bonheur de voir naviguer les Zeppelin… Encore plus dans les eaux de la Corse ! Ici les 16 et 18 V Pro sont mis à l’honneur, avec des moteurs Suzuki et Yamaha et l’instrumentation Lowrance. Merci Alex et Bernard !

Zodiac Nautic et Fiiish s’associent autour d’un semi-rigide, et donnent naissance à un Pro 7 Fishing.

Fiiish va en effet bénéficier du prêt d’un bateau sur la saison 2017-2018 : un modèle Pro 7 Fishing qui recevra tout l’équipement nécessaire pour en faire un bateau dédié exclusivement à la pêche, il embarque notamment un vivier dans le coffre avant. De son côté Zodiac Nautic souhaite bénéficier de cette pratique intensive de la pêche pour développer sa visibilité auprès de cette communauté, mais également pour étayer son offre en proposant des équipements qui répondent toujours mieux aux besoins des pêcheurs. Les 2 marques souhaitent en effet en faire un outil pour leur R & D dans l’étude et le test de leurs futurs produits en conditions réelles et au quotidien. Le lancement du partenariat est prévu lors du Grand Pavois de la Rochelle (27 septembre-2 octobre), le nouveau Pro 7 Fishing sera donc aligné sous les couleurs «Fiiish / Zodiac» pour la compétition no-kill Open du Grand Pavois Fishing 2017. Xavier Caron, Responsable Commercial France Zodiac Nautic souligne : « La pêche est une des premières activités sur nos bateaux et nous observons comme tout le monde que les pêcheurs sont de plus en plus nombreux à considérer le semi-rigide comme leur meilleur allié pour optimiser leur pratique ; à nous de les accompagner ». « Qui de mieux que l’inventeur du bateau pneumatique, qui plus est français comme nous, pour nous aider à développer notre activité et nous accompagner au quotidien sur l’eau » sourit Julien Le Bouffo, Directeur Commercial de Fiiish. La gamme Pro offre des possibilités d’aménagement et de personnalisation inégalées, notamment grâce au « pont plateforme » sur lequel on vient fixer console, banquette et équipements selon son utilisation. Elle est directement configurable en ligne : https://configurepro.zodiac-nautic.com/ Sont également ou déjà partenaires de l’aventure : Atelier Nautique de Kerollaire, Yamaha, Lowrance McTechnologies, Sunway Remorques et Heny Lloyd.

Mercury Marine® présente son système VesselView 703 nouvelle génération.

Mercury Marine, le leader mondial de la propulsion et de la technologie marine, présente sa gamme VesselView nouvelle génération d’affichage multifonction haut de gamme pour la navigation de plaisance : Mercury® VesselView® 703. Offrant une commande fiable et précise combinée à une clarté accrue, une résolution haute définition, des angles de vue élargis et des commandes améliorées pour un fonctionnement plus simples quelles que soient les conditions, VesselView 703 incorpore le nouvel affichage Simrad® SolarMAX® HD.

L’écran tactile en verre haute définition, de format 16×9, antireflets et à éclairage ajustable, assure une meilleure visibilité. Cet écran tactile hybride et l’interface à boutons permettent à l’utilisateur de choisir les interactions d’affichage les mieux adaptées, en fonction de l’état de la mer et des conditions climatiques. VesselView 703 affiche simultanément des informations portant sur 4 moteurs au maximum, sur une interface facile à lire. L’écran fournit des informations actualisées de plus de 30 paramètres du moteur : niveau de carburant et autonomie, température et pression de l’huile, tension de batterie, profondeur de l’eau, générateur, etc. Les fonctions intégrées incluent un GPS 10Hz et un traceur cartographique intégrés (cartes régionales numériques achetées séparément). VesselView 703 est également pourvu d’un échosondeur intégré et d’un CHIRP double canal, constituant ainsi un compagnon de pèche essentiel.

Il propose en outre tous les accessoires Simrad pour la ligne de produits NSS Evo3, comme le radar, les transducteurs sonar, les détecteurs de poissons, AIS, VHF, Sonic Hub/Fusion Link, technologie « C-Zone digital switching », etc. Système hautement extensible, VesselView 703 est pourvu de la connectivité Gateway pour afficher les données SmartCraft sur des appareils NMEA 2000. Il prend en charge 16 langues et plusieurs conversions d’unité. Il est également pourvu d’un système de notification automatique des mises à jour logicielles disponibles via le Wi-Fi GoFree, intégré au système. VesselView Link de Mercury est inclus dans le kit VesselView 703, afin d’intégrer pleinement le système de propulsion et offrir les vrais avantages multifonctionnels de l’écran.

Un nouveau moteur 9.9 ch chez Mercury Marine

Mercury Marine renouvelle son partenariat avec la Fédération Française de Pêche Sportive. La marque offrira cette année au Champion de France Challenger le tout nouveau Mercury F 9.9. Lequel a été lancé il y a quelques mois en Europe.

Outre son nouveau look, le système d’alimentation en carburant a été repensé pour garantir un démarrage et un fonctionnement réguliers, simples et fiables. Mercury Marine a également apporté des améliorations à la procédure de démarrage à froid. Ils ont incorporé un système de starter à trois positions. Ainsi qu’une modification du calage d’allumage. Il permet d’optimiser le fonctionnement à vitesse de traine.

Egalement disponible en 8 ch.
La gamme 8 et 9.9 ch est la plus étendue dans ce segment. Douze modèles différents sont proposés avec un démarrage manuel ou électrique, avec une barre franche multifonctions ou en commande à distance. Le F9.9 est disponible également avec la fameuse embase CT (Command Thrust). Laquelle est dotée d’un rapport de démultiplication court et d’une hélice à pas faible de plus grand diamètre pour garantir une plus forte poussée. Idéal pour les embarcations plus lourdes et plus grandes. Enfin, un modèle en version CT est disponible avec le trim électrique.

Prix public TTC conseillés au 1er janvier 2017 : à partir de 2 548 €.

Mercury Marine vient officiellement d’inaugurer l’agrandissement de son usine située à Fond du Lac (Wisconsin, États-Unis). Ces travaux devraient notamment permettre au constructeur américain de doubler sa capacité de production et de gagner en flexibilité. Mercury Marine poursuit ainsi ses investissements en recherche et développement. Lesquels s’élèvent à plus de 730 millions de dollars ces quinze dernières années.