MarSea Comfort 150

Naviguez surclassé…

Nouveauté présentée par l’importateur France – Toni Marine (83) – le Comfort 150 ou « CM 150 » vient rejoindre les rangs d’une gamme déjà riche (de 4,90 à 7,50 m) proposée par le chantier italien MarSea.

28 nds

Vitesse de croisière

46 nds

Vitesse maximum

52 000

Prix modèle essayé

Avant même de mettre un pied sur ce bateau, une bonne surprise nous saute aux yeux. En observant dans le détail les équipements de ce CM 150, on imagine être en présence d’un modèle bien plus grand que celui annoncé. En effet, positionner un grand bain de soleil à l’avant, une multitude de coffres et une table à l’arrière, demande des agencements astucieux pour loger dans un 6,90 mètres !

Lignes racées et élégance

Dès la mise à l’eau et la prise de contact avec cette nouveauté, un autre sentiment immédiat se dégage de l’avis de tous : l’élégance. Les lignes racées, la couleur blanche et noire, lui donnent une image classe et sobre à la fois. Sportif aussi avec ses touches d’imitation carbone sur les flotteurs et en fond de console.

Autour d’une console centrée, deux parties se distinguent. La partie avant est composée d’un grand bain de soleil d’1,45 m de large pour 1,60 m de long. La sellerie, de bonne qualité bien qu’un peu ferme, accueillera 3 personnes pour la bronzette d’après baignade. Juste en dessous de cet espace « plage » se trouve une énorme soute dans laquelle on peut loger sacs de plage et autres bouées tractées.

A la proue, le guindeau est électrique et actionnable via deux boutons situés de part et d’autre de celui-ci, au-dessus de la baille à mouillage. Il est aussi possible de commander la descente de l’encre depuis la console.

Au milieu du pont se trouve la console large de 90 cm et haute d’1,60 m. Compte-tenu de la largeur du bateau de 2,85 m, on aurait pu s’attendre à des passavants plus généreux. C’était sans compter sur les flotteurs de 65 cm de diamètre qui empiètent un peu dans l’espace intérieur. Cependant, ils laissent malgré tout une largeur disponible suffisante pour un passage en toute sécurité.

La partie avant de la console se lève vers le ciel, assistée et maintenue par des vérins permettant un accès facile. Une fois refermée, la porte laisse place à une assise à la sellerie confortable et munie d’un dossier.

Poste de commandes optimisé

Le poste de pilotage flatte son barreur. Lequel est bien protégé derrière le pare-brise ceint d’une main courante inox. On retrouve une finition carbone sur le tableau de bord qui accueille tous les cadrans nécessaires : compte-tours, position du trim, tension batterie, jauge essence, vitesse, sondeur… Rien n’a été oublié, pas même le volant 3 branches au look carbone, lui aussi ! Une belle réalisation qui donne envie de prendre les commandes.

La position sur le leaning-post biplace est excellente car au pied de la console se trouve une petite plateforme revêtue de teck permettant de positionner les pieds. Cette orientation des pieds en appui légèrement relevé favorise la stabilité en navigation. Une vraie bonne idée que l’on aimerait voir plus souvent… Enfin, un grand coffre se trouve sous l’assise et bascule vers l’avant.

La partie arrière fait office de carré convivial. La banquette entoure une table amovible qui peut accueillir jusqu’à 4 personnes. On retrouve des coffres sous chaque banquette, offrant un volume de rangement très important. Par ailleurs, en cas de trop fort ensoleillement, vous pouvez compter sur un taud dépliable qui recouvre toute la partie arrière jusqu’à la console. L’échelle de bain située à bâbord permet quant à elle au moment venu de remonter sans encombre.

Un confort impressionnant

Les carènes MarSea sont réputées marines. Cette renommée n’est pas usurpée. Les conditions de notre essai nous ont du reste laissés entrevoir ses belles qualités de passage en mer. Pourtant monté avec sa puissance maximale, ce large 6,90 m semble pouvoir en accepter encore d’avantage. Le Honda Vtec de 225 ch n’a aucun mal à propulser les presque 2 tonnes de l’ensemble, même si il met presque 6 secondes pour atteindre l’hydroplanage. Le clapot d’une cinquantaine de centimètres est une simple formalité à vitesse de croisière : 28 nœuds dans un confort impressionnant. Les vibrations sont filtrées pour le plus grand confort des passagers. Nous atteignons une vitesse maximale de 46 nœuds dans des conditions loin d’être idéales, en restant en parfaite sécurité. Quant aux virages, les plus courts peuvent se négocier dans un mouchoir de poche, certainement dû à la longueur réduite des flotteurs sur l’arrière. La remise des gaz en grand nécessitera en revanche le jour de notre essai de jouer du trim sous peine d’entendre l’hélice caviter.

Conclusion

Ce MarSea CM 150 est une belle découverte. Assemblé avec goût à partir de matériaux nobles, il parvient à proposer des aménagements et un espace dignes d’un segment supérieur. Classe et offrant de belles performances avec le 225 ch Honda, il conviendra aux familles désireuses de profiter d’une journée sur l’eau. Les papas sportifs seront aussi comblés tant le CM 150 sait se montrer à la fois vif et prévenant. Un vrai plus pour partager la passion du nautisme en toute quiétude.

Longueur6,90 m
Longueur intérieure
NC
Largeur2,85 m
Largeur intérieureNC
Poids (avec moteur)900 kg
Diamètre du flotteur 65 cm
Matériaux du flotteurCR/CSM
Compartiments étanches6
Personnes autorisées14 (catégorie B)
Puissance maxi225 ch
Puissance recommandée225 ch
Prix TTC52 000 € (avec Honda BF 225)
Tarif assurance593 € (Franchise : 700 €)

Moteur

MarqueHonda BF 225
Puissance225 ch
Cycle4 Temps
Régime maxi6 000 tr/min
Cylindres6
Cylindrée3 471 cm3
Poids264 kg
Rapport poids/puissance1,17 kg/ch
Prix26 395 €

Ses points forts : Qualité de fabrication Soin des finitions Équipement à bord Confort en mer