Nautic de Paris : ouverture ce samedi !

Le 57ème salon nautique international de Paris ouvre ses portes ce samedi 2 décembre Porte de Versailles. Au programme : nouveautés nautiques et plusieurs activités comme la pêche, le paddle ou des sports plus extrêmes.

Tous les jours de 10 heures à 19 heures (fermeture à 18 heures le dimanche 10 décembre et session nocturne jusqu’à 22 heures le vendredi 8), les 130 000 mètres carrés dédiés à l’événement vous feront plonger tête la première dans un océan d’exposants. L’entrée plein tarif est de 16 euros pour les adultes et gratuite pour les étudiants, les moins de 16 ans et les licenciés club FFVoile.

Cette année encore, plus de 1000 bateaux sont annoncés par le directeur général Alain Pichavant, des plus petits aux plus grands comme le voilier CNB, long de 20 mètres et mascotte de cette édition 2017. Le Nautic de Paris est un événement majeur pour le secteur puisque l’industrie nautique française réalise 60% de son chiffre d’affaires annuel entre les salons de Cannes et celui de Paris.

Comme l’an passé, le salon prend place dans six halls. Le hall 1 est dédié à la voile, au tourisme et à la glisse, le hall 2.1 aux équipements et les Halls 2.2, 2.3, 3 et 4 accueilleront les bateaux à moteur, motoristes et jet skis.

Cette année, le salon a décidé de surfer sur la période faste que traversent les sports nautiques. Ainsi, les sports de glisse seront fortement représentés au Nautic 2017. Première nouveauté, un bassin à vague de 700 mètres carrés voit le jour au cœur du salon. Des combinaisons et des planches de surf seront à disposition pour tester les dernières inventions ou découvrir ces sports très en vogue.

Pour la première fois au salon, il sera également possible de visiter certains bateaux. Un espace mettant à disposition sept modèles permettra d’aller plus loin dans la visite en montant à bord. Par ailleurs, la plage, premier accès à l’eau, sera nettement plus représentée cette année. Des partenariats avec les Fédérations françaises de tennis et de Handball ont été créés pour promouvoir les sports de plage, avec Paris 2024 en ligne de mire…

Cette année encore, de nombreux exposants tourisme seront sur le pont pour vous aider à prévoir les vacances d’été… au beau milieu du mois de décembre. Bretagne, La Rochelle, Calvados ou même Martinique: le hall 1 du salon regorge de plans et de destinations pour des vacances à la mer.

Du côté des activités qui font la renommée du salon, la course de paddle revient, en grandissant d’année en année. Devenue la plus grande course du monde avec 600 participants en 2016, elle se tiendra ce dimanche 3 décembre. Pour la 8eme édition, pas moins de 700 concurrents s’élanceront à toute vitesse sur la Seine, avec cette année un engagement fort auprès du Téléthon. Par ailleurs, mardi 5 décembre, les meilleurs écaillers de France se retrouveront pour la 16ème édition du championnat de France. Un championnat qui permet de valoriser un métier peu connu. La victoire reviendra à celui qui ouvrira le plus grand nombre d’huîtres dans les règles de l’art et en un temps limité.

Chacun aura également l’opportunité de s’initier gratuitement aux différents sports nautiques proposés sur le bassin: paddle, canoë-kayak, wakeboard. Des démonstrations professionnelles seront organisées pendant toute la durée du salon.

Infos pratiques : ici

Suzuki dévoilera son nouveau moteur hors-bord 100 ch, le DF100B

Suzuki Marine dévoile le nouveau DF100B et le V6 DF350A.

Sur son stand situé dans le Hall 2.2, Suzuki exposera pour la première fois le DF100B, qui sera commercialisé à partir de janvier 2018, ainsi que les DF25A et DF350A, présentés dans leur livrée blanche. Toutes les différentes catégories de moteurs seront représentées avec un exemplaire de chaque série.

En plus de ses nouveautés produits, Suzuki mettra également en avant son partenariat avec Michel Desjoyaux, inauguré lors du Barracuda Tour 2017, au port du Crouësty. Les spécificités du catamaran de Michel Desjoyaux seront présentées sur le stand. Ce 60 pieds unique est équipé de deux puissants moteurs 300 ch Suzuki, installés par l’équipe de Mécanique Plaisance, à Port-la-Forêt. Le nouveau moteur hors-bord V6 DF350A étoffe la gamme et complète l’offre des six cylindres.

 

Yamaha s’expose au Nautic

Yamaha sera présent au salon Nautic du samedi 2 au dimanche 10 décembre 2017 pour exposer une grande diversité de produits, entre nouveautés 2018 et gammes de référence.

Porte de Versailles sur le stand A15-B1 du hall 4, Yamaha accueillera le public autour de 23 moteurs hors-bord, dont les nouveaux F25GWHL, F80DETL, F100FETL, F150GETL et F175CETL.

Le projet ARMOR-X 29 est différé

Compte tenu des retards accumulés durant l’année 2017, SAS et Chantier Naval Bretagne Sud ne sont pas en mesure de présenter le ARMOR-X 29 au Salon Nautique de Paris 2017. « Nous devons, raisonnablement, différer le programme précédemment annoncé d’une année. Nous prions tous ceux qui attendaient ce bateau de bien vouloir nous excuser pour la gène occasionnée », indiquent les responsables.

Rappel :
SAS, importateur des Revenger depuis 15 ans, s’associe au Chantier Naval Bretagne Sud pour construire et équiper une nouvelle gamme d’embarcations semi rigides de Prestige à hautes performances. Forts de notre expérience dans ce domaine, nous nous sommes inspirés des qualités premières des Revenger et les avons modernisées. Le cabinet d’architecture navale JPFDesign, spécialisé dans la structure des voiliers de course au large, a été chargé des études. L’entreprise accède ainsi au label  »made in France », la conception, la fabrication et le montage étant réalisés à Lorient et sa périphérie. Les bateaux seront construits au sein du pole technologique de Lorient, hautement qualifié en structure composite. Ils intégreront bon nombre d’innovations et de matériaux appliqués à la course au large, seront donc plus légers et plus solides…

80 000 visiteurs au Grand Pavois 2017

L’édition 2017 du Grand Pavois La Rochelle organisée par l’association Grand Pavois Organisation a séduit, par son nombre de nouveautés exposées (plus de 100 nouveaux bateaux exposés sur les 750 présents), par le nombre de temps forts qui ont marqué cette édition et par l’ambiance générale du rendez-vous.

Une édition qui a connu des conditions météorologiques favorables les quatre premiers jours, un dimanche malheureusement pluvieux et un lundi maussade. Deux dernières journées en demi-teinte côté météo, qui ont de fait impacté la fréquentation quantitative du salon. Aussi, l’édition 2017 devrait se solder ce lundi soir avec 80 000 visiteurs en six jours d’exposition, soit une fréquentation identique à 2016. Un public nombreux, mais surtout qualitatif quand aux profils des visiteurs présents. Détail des plus importants pour les 800 marques présentes sur le salon référent d’automne !


Des objectifs atteints !
La présence des 800 marques internationales l’atteste : le Grand Pavois La Rochelle confirme le fait d’être un vrai salon d’affaires. De nombreuses ventes, de nombreux devis, de nombreux rendez-vous post-salon pris : le Grand Pavois reste bien dans le Top 5 des grands rendez-vous internationaux à flot et confirme bien le fait d’être incontournable, d’une part pour les passionnés, d’autre part pour les professionnels qui voient en l’événement, les perspectives commerciales de l’année à venir. Cette édition du Grand Pavois La Rochelle semble avoir été satisfaisante pour nombre de professionnels, et plusieurs marques interrogées déclarent avoir atteint, et pour certaines dépassées, leurs objectifs fixés avant salon. Un signe positif quand à cette fin d’année 2017, et le début de l’année 2018 !


Alain Pochon (Président de Grand Pavois Organisation) :
« C’est réellement une bonne édition ! Nous devrions fermer le salon ce soir avec une fréquentation de 80 000 visiteurs, et ce malgré un dimanche pluvieux qui nous enlève bien 1 500 à 2 000 visiteurs. Je pense que nous aurions pu dépasser la fréquentation de 2016 si nous n’avions pas eu cette journée-là. Nous avons même connu un samedi qui restera dans nos mémoires, car nous n’avions jamais connu une saturation de notre parking visiteurs (4 000 places), et ce dès 10h30 le matin ! C’est réellement un point sur lequel nous allons devoir travailler dans le futur… Côté affaires, de nombreux professionnels m’ont fait écho de leur satisfaction et m’ont annoncé avoir atteint leurs objectifs. Nous savons également que d’importantes unités ont été également vendues, ce qui est bon signe. Donc, des affaires se sont faîtes et nous sommes satisfaits de l’entendre. Cela confirme que notre salon est une date importante pour notre profession. Certains chantiers m’ont même dit que cela aurait été bien d’avoir deux jours de plus ! C’est dire…  ».
A retenir :
– 80 000 visiteurs en 6 jours, une fréquentation identique à 2016 !
– Un RDV d’automne qui confirme sa position de salon incontournable pour les passionnés et les professionnels du nautisme.
– Les dates 2018 : du mercredi 26 septembre au lundi 1er octobre.

Infos : www.grand-pavois.com
Photos : G. Delacuvellerie / J.M. Rieupeyrout – GPO

 

 

Les Zeppelin Pro en vidéo…

Toujours un bonheur de voir naviguer les Zeppelin… Encore plus dans les eaux de la Corse ! Ici les 16 et 18 V Pro sont mis à l’honneur, avec des moteurs Suzuki et Yamaha et l’instrumentation Lowrance. Merci Alex et Bernard !

Zodiac Nautic et Fiiish créent le Pro 7 Fishing !

Zodiac Nautic et Fiiish s’associent autour d’un semi-rigide, et donnent naissance à un Pro 7 Fishing.

Fiiish va en effet bénéficier du prêt d’un bateau sur la saison 2017-2018 : un modèle Pro 7 Fishing qui recevra tout l’équipement nécessaire pour en faire un bateau dédié exclusivement à la pêche, il embarque notamment un vivier dans le coffre avant. De son côté Zodiac Nautic souhaite bénéficier de cette pratique intensive de la pêche pour développer sa visibilité auprès de cette communauté, mais également pour étayer son offre en proposant des équipements qui répondent toujours mieux aux besoins des pêcheurs. Les 2 marques souhaitent en effet en faire un outil pour leur R & D dans l’étude et le test de leurs futurs produits en conditions réelles et au quotidien. Le lancement du partenariat est prévu lors du Grand Pavois de la Rochelle (27 septembre-2 octobre), le nouveau Pro 7 Fishing sera donc aligné sous les couleurs «Fiiish / Zodiac» pour la compétition no-kill Open du Grand Pavois Fishing 2017. Xavier Caron, Responsable Commercial France Zodiac Nautic souligne : « La pêche est une des premières activités sur nos bateaux et nous observons comme tout le monde que les pêcheurs sont de plus en plus nombreux à considérer le semi-rigide comme leur meilleur allié pour optimiser leur pratique ; à nous de les accompagner ». « Qui de mieux que l’inventeur du bateau pneumatique, qui plus est français comme nous, pour nous aider à développer notre activité et nous accompagner au quotidien sur l’eau » sourit Julien Le Bouffo, Directeur Commercial de Fiiish. La gamme Pro offre des possibilités d’aménagement et de personnalisation inégalées, notamment grâce au « pont plateforme » sur lequel on vient fixer console, banquette et équipements selon son utilisation. Elle est directement configurable en ligne : https://configurepro.zodiac-nautic.com/ Sont également ou déjà partenaires de l’aventure : Atelier Nautique de Kerollaire, Yamaha, Lowrance McTechnologies, Sunway Remorques et Heny Lloyd.

Electronique : VesselView 703 nouvelle génération

Mercury Marine® présente son système VesselView 703 nouvelle génération.

Mercury Marine, le leader mondial de la propulsion et de la technologie marine, présente sa gamme VesselView nouvelle génération d’affichage multifonction haut de gamme pour la navigation de plaisance : Mercury® VesselView® 703. Offrant une commande fiable et précise combinée à une clarté accrue, une résolution haute définition, des angles de vue élargis et des commandes améliorées pour un fonctionnement plus simples quelles que soient les conditions, VesselView 703 incorpore le nouvel affichage Simrad® SolarMAX® HD.

L’écran tactile en verre haute définition, de format 16×9, antireflets et à éclairage ajustable, assure une meilleure visibilité. Cet écran tactile hybride et l’interface à boutons permettent à l’utilisateur de choisir les interactions d’affichage les mieux adaptées, en fonction de l’état de la mer et des conditions climatiques. VesselView 703 affiche simultanément des informations portant sur 4 moteurs au maximum, sur une interface facile à lire. L’écran fournit des informations actualisées de plus de 30 paramètres du moteur : niveau de carburant et autonomie, température et pression de l’huile, tension de batterie, profondeur de l’eau, générateur, etc. Les fonctions intégrées incluent un GPS 10Hz et un traceur cartographique intégrés (cartes régionales numériques achetées séparément). VesselView 703 est également pourvu d’un échosondeur intégré et d’un CHIRP double canal, constituant ainsi un compagnon de pèche essentiel.

Il propose en outre tous les accessoires Simrad pour la ligne de produits NSS Evo3, comme le radar, les transducteurs sonar, les détecteurs de poissons, AIS, VHF, Sonic Hub/Fusion Link, technologie « C-Zone digital switching », etc. Système hautement extensible, VesselView 703 est pourvu de la connectivité Gateway pour afficher les données SmartCraft sur des appareils NMEA 2000. Il prend en charge 16 langues et plusieurs conversions d’unité. Il est également pourvu d’un système de notification automatique des mises à jour logicielles disponibles via le Wi-Fi GoFree, intégré au système. VesselView Link de Mercury est inclus dans le kit VesselView 703, afin d’intégrer pleinement le système de propulsion et offrir les vrais avantages multifonctionnels de l’écran.

Nouveau Mercury F9.9 !

Un nouveau moteur 9.9 ch chez Mercury Marine

Mercury Marine renouvelle son partenariat avec la Fédération Française de Pêche Sportive. La marque offrira cette année au Champion de France Challenger le tout nouveau Mercury F 9.9. Lequel a été lancé il y a quelques mois en Europe.

Outre son nouveau look, le système d’alimentation en carburant a été repensé pour garantir un démarrage et un fonctionnement réguliers, simples et fiables. Mercury Marine a également apporté des améliorations à la procédure de démarrage à froid. Ils ont incorporé un système de starter à trois positions. Ainsi qu’une modification du calage d’allumage. Il permet d’optimiser le fonctionnement à vitesse de traine.

Egalement disponible en 8 ch.
La gamme 8 et 9.9 ch est la plus étendue dans ce segment. Douze modèles différents sont proposés avec un démarrage manuel ou électrique, avec une barre franche multifonctions ou en commande à distance. Le F9.9 est disponible également avec la fameuse embase CT (Command Thrust). Laquelle est dotée d’un rapport de démultiplication court et d’une hélice à pas faible de plus grand diamètre pour garantir une plus forte poussée. Idéal pour les embarcations plus lourdes et plus grandes. Enfin, un modèle en version CT est disponible avec le trim électrique.

Prix public TTC conseillés au 1er janvier 2017 : à partir de 2 548 €.

Mercury Marine double sa capacité de production

Mercury Marine vient officiellement d’inaugurer l’agrandissement de son usine située à Fond du Lac (Wisconsin, États-Unis). Ces travaux devraient notamment permettre au constructeur américain de doubler sa capacité de production et de gagner en flexibilité. Mercury Marine poursuit ainsi ses investissements en recherche et développement. Lesquels s’élèvent à plus de 730 millions de dollars ces quinze dernières années.