Nautic de Paris : ouverture ce samedi !

Le 57ème salon nautique international de Paris ouvre ses portes ce samedi 2 décembre Porte de Versailles. Au programme : nouveautés nautiques et plusieurs activités comme la pêche, le paddle ou des sports plus extrêmes.

Tous les jours de 10 heures à 19 heures (fermeture à 18 heures le dimanche 10 décembre et session nocturne jusqu’à 22 heures le vendredi 8), les 130 000 mètres carrés dédiés à l’événement vous feront plonger tête la première dans un océan d’exposants. L’entrée plein tarif est de 16 euros pour les adultes et gratuite pour les étudiants, les moins de 16 ans et les licenciés club FFVoile.

Cette année encore, plus de 1000 bateaux sont annoncés par le directeur général Alain Pichavant, des plus petits aux plus grands comme le voilier CNB, long de 20 mètres et mascotte de cette édition 2017. Le Nautic de Paris est un événement majeur pour le secteur puisque l’industrie nautique française réalise 60% de son chiffre d’affaires annuel entre les salons de Cannes et celui de Paris.

Comme l’an passé, le salon prend place dans six halls. Le hall 1 est dédié à la voile, au tourisme et à la glisse, le hall 2.1 aux équipements et les Halls 2.2, 2.3, 3 et 4 accueilleront les bateaux à moteur, motoristes et jet skis.

Cette année, le salon a décidé de surfer sur la période faste que traversent les sports nautiques. Ainsi, les sports de glisse seront fortement représentés au Nautic 2017. Première nouveauté, un bassin à vague de 700 mètres carrés voit le jour au cœur du salon. Des combinaisons et des planches de surf seront à disposition pour tester les dernières inventions ou découvrir ces sports très en vogue.

Pour la première fois au salon, il sera également possible de visiter certains bateaux. Un espace mettant à disposition sept modèles permettra d’aller plus loin dans la visite en montant à bord. Par ailleurs, la plage, premier accès à l’eau, sera nettement plus représentée cette année. Des partenariats avec les Fédérations françaises de tennis et de Handball ont été créés pour promouvoir les sports de plage, avec Paris 2024 en ligne de mire…

Cette année encore, de nombreux exposants tourisme seront sur le pont pour vous aider à prévoir les vacances d’été… au beau milieu du mois de décembre. Bretagne, La Rochelle, Calvados ou même Martinique: le hall 1 du salon regorge de plans et de destinations pour des vacances à la mer.

Du côté des activités qui font la renommée du salon, la course de paddle revient, en grandissant d’année en année. Devenue la plus grande course du monde avec 600 participants en 2016, elle se tiendra ce dimanche 3 décembre. Pour la 8eme édition, pas moins de 700 concurrents s’élanceront à toute vitesse sur la Seine, avec cette année un engagement fort auprès du Téléthon. Par ailleurs, mardi 5 décembre, les meilleurs écaillers de France se retrouveront pour la 16ème édition du championnat de France. Un championnat qui permet de valoriser un métier peu connu. La victoire reviendra à celui qui ouvrira le plus grand nombre d’huîtres dans les règles de l’art et en un temps limité.

Chacun aura également l’opportunité de s’initier gratuitement aux différents sports nautiques proposés sur le bassin: paddle, canoë-kayak, wakeboard. Des démonstrations professionnelles seront organisées pendant toute la durée du salon.

Infos pratiques : ici

Suzuki dévoilera son nouveau moteur hors-bord 100 ch, le DF100B

Suzuki Marine dévoile le nouveau DF100B et le V6 DF350A.

Sur son stand situé dans le Hall 2.2, Suzuki exposera pour la première fois le DF100B, qui sera commercialisé à partir de janvier 2018, ainsi que les DF25A et DF350A, présentés dans leur livrée blanche. Toutes les différentes catégories de moteurs seront représentées avec un exemplaire de chaque série.

En plus de ses nouveautés produits, Suzuki mettra également en avant son partenariat avec Michel Desjoyaux, inauguré lors du Barracuda Tour 2017, au port du Crouësty. Les spécificités du catamaran de Michel Desjoyaux seront présentées sur le stand. Ce 60 pieds unique est équipé de deux puissants moteurs 300 ch Suzuki, installés par l’équipe de Mécanique Plaisance, à Port-la-Forêt. Le nouveau moteur hors-bord V6 DF350A étoffe la gamme et complète l’offre des six cylindres.

 

Yamaha s’expose au Nautic

Yamaha sera présent au salon Nautic du samedi 2 au dimanche 10 décembre 2017 pour exposer une grande diversité de produits, entre nouveautés 2018 et gammes de référence.

Porte de Versailles sur le stand A15-B1 du hall 4, Yamaha accueillera le public autour de 23 moteurs hors-bord, dont les nouveaux F25GWHL, F80DETL, F100FETL, F150GETL et F175CETL.

Le projet ARMOR-X 29 est différé

Compte tenu des retards accumulés durant l’année 2017, SAS et Chantier Naval Bretagne Sud ne sont pas en mesure de présenter le ARMOR-X 29 au Salon Nautique de Paris 2017. « Nous devons, raisonnablement, différer le programme précédemment annoncé d’une année. Nous prions tous ceux qui attendaient ce bateau de bien vouloir nous excuser pour la gène occasionnée », indiquent les responsables.

Rappel :
SAS, importateur des Revenger depuis 15 ans, s’associe au Chantier Naval Bretagne Sud pour construire et équiper une nouvelle gamme d’embarcations semi rigides de Prestige à hautes performances. Forts de notre expérience dans ce domaine, nous nous sommes inspirés des qualités premières des Revenger et les avons modernisées. Le cabinet d’architecture navale JPFDesign, spécialisé dans la structure des voiliers de course au large, a été chargé des études. L’entreprise accède ainsi au label  »made in France », la conception, la fabrication et le montage étant réalisés à Lorient et sa périphérie. Les bateaux seront construits au sein du pole technologique de Lorient, hautement qualifié en structure composite. Ils intégreront bon nombre d’innovations et de matériaux appliqués à la course au large, seront donc plus légers et plus solides…